Rock Machine et Bandidos contre HELLS ANGELS

- L'ASSIMILATION -

Le point de vue d'un motard américain, ex-membre haut placé des Bandidos, sur la guerre des motards au Québec. Au milieu des années 1990, quand les Rock Machine, aux prises avec des Hells Angels plus nombreux et mieux organisés, ont cherché à égaliser les forces, ils se sont tournés vers les États-Unis et vers le gang de motards le plus puissant du monde après les Hells : les Bandidos. Edward Winterhalder est l'homme que les
Bandidos ont envoyé au Canada pour superviser l'assimilation des Rock Machine dans la Nation Bandidos. Comme tout le monde de l'autre côté de la frontière, il avait bon espoir que cela allait vite ramener la paix dans « la Belle Province »… Il en fut quitte pour un séjour en prison, une menace d’expulsion, quelques trahisons, un ami mort au combat… et une immense déception !

Edward Winterhalder a quitté le club de motards Bandidos en 2003, et fut aussitôt déclaré « en disgrâce » par les dirigeants du club. Entrecoupé de chapitres émouvants qui racontent son enfance, son adolescence et ses premiers pas dans le monde des motards hors-la-loi, ce livre est le récit d'un homme droit, fidèle à ses idéaux, qui ne s'attendait pas du tout à ce qu'il allait trouver dans notre pays de neige, de glace et de balles perdues.
« Comme tout le monde, les incidents impliquant des motards au Canada m'ont atterré et choqué. La violence entre motards en Scandinavie avait été épouvantable, mais ce n'était rien en comparaison de la terreur que semaient les motards au Québec. Ils n'avaient pas volé leur réputation d'être les motards les plus violents dans le monde. Je ne pouvais m'empêcher de penser à une discussion que j'avais eue avec George, alors vice-président des Bandidos, après son dîner fatidique à Québec avec Fred Faucher, des Rock Machine : « Qui de sensé voudrait avoir affaire à ces gars-là ? m'avait-il dit. Ce sont des maudits fous ! »

ISBN 978-2-923717-11-1