En finir avec notre résistance à l'amour

Le phénomène de la résistance – que Freud a découvert et mis en lumière dans le con- texte de la psychanalyse – apparaît rarement dans les discussions de nature spirituelle. Même dans Un cours en miracles, le terme même de résistance n’est pas souvent utilisé. Et pourtant, selon Ken Wapnick, c’est l’un des concepts clés dans le processus d’appren- tissage du Cours comme dans toute véritable quête spirituelle :
« En fait, c’est le seul concept qui puisse expliquer de façon satisfaisante un phénomène paradoxal dont la plupart des étudiants du Cours (sinon tous) font l’expérience à un moment ou à un autre. Voici ce paradoxe : d’un côté, ils essaient consciemment et sincèrement d’apprendre, de vivre et de pratiquer les principes du Cours sous la direction de Jésus et du Saint-Esprit ; et de l’autre, ils ressentent constam- ment de la frustration parce qu’ils ne font justement pas cela. [...] Ils jugent, se complaisent dans la par- ticularité – que ce soit la haine particulière ou l’amour particulier – et font tout ce que font les gens qui ne lisent pas le Cours. La seule différence, c’est qu’ils se sentent coupables parce qu’ils ne font pas ce qu’ils pensent que Jésus leur demande de faire. »
Voilà donc l’immense sujet de ce tout petit livre, qui explore les différentes formes que prend la résistance dans notre apprentissage d’Un cours en miracles et dans notre vie de tous les jours.

ISBN : 978-2-923717-50-0